Lot 598
25 000 - 30 000 €

PAGNOL MARCEL (1895-1974)


Topaze.
Manuscrit autographe signé, circa 1925. 164 pages in-8 sur cahier quadrillé portant le titre de la pièce.
De nombreuses pages sont barrées au crayon rouge et bleu. Reliure souple de maroquin vert canard.
Titre mosaïqué sur le premier plat.
Boîte de maroquin vert clair, au centre un cercle est découpé dans lequel sont mosaïqués le titre et le nom de l'auteur. La boîte s'ouvrant en son centre. Sous étui (Renaud
Vernier).
Précieux manuscrit de travail de Marcel
Pagnol de «Topaze», premier jet contenant de nombreuses scènes inédites.
Ce manuscrit comporte 38 scènes ou fragments se succédant sans ordre chronologique. La scène qui correspond à la 6e de l'acte II offre de très importantes variantes par rapport au texte définitif, elle est beaucoup plus développée et montre un Topaze moins naïf qui essaye de comprendre pourquoi on lui offre tant d'argent pour une simple signature.
164 pages in-8 (112 recto et 52 verso avec des notes ou des dialogues entiers) sur 132 feuillets de papier quadrillé.
Le cahier contient également un manuscrit de deux pages sur la cinématurgie nouvelle ainsi que plusieurs pages de notes et croquis relatifs à une invention de Pagnol.
«Topaze» est la troisième pièce de Marcel
Pagnol et son premier grand succès. Elle fut donnée le 9 octobre 1928 sur la scène du Théâtre des Variétés et triompha pendant trois ans. Le texte fut publié en 1931 et eut un retentissement international. Il fut tourné un premier film avec Louis Jouvet tandis qu'un autre sortait aux États-Unis avec John Barrymore. Marcel Pagnol réalisa lui-même une première version en 1936 avant la seconde en 1951 avec l'inoubliable interprétation de Fernandel. Peter Sellers en 1961 réalisera une adaptation tenant luimême le rôle-titre.
L'oeuvre retrace la carrière d'un modeste maître d'école d'une honnêteté et d'un sens civique irréprochables au point qu'il est chassé de l'institution dans laquelle il travaillait pour avoir refusé d'améliorer le bulletin scolaire du fils d'une riche Baronne.
Par l'intermédiaire de Suzy Courtois, il est alors embauché par le conseiller municipal
Régis Castel-Bénac, amant de Suzy.
Le conseiller fortement corrompu va utiliser le naïf Topaze comme homme de paille dans ses affaires de marchés truqués. Lorsqu'il réalise qu'il a été trompé par Suzy et Castel-Bénac, Topaze décide d'assumer pleinement le rôle qu'on le fait jouer et comme tous les documents sont à son nom, il évince le conseiller, se lance avec cynisme dans les affaires et fait fortune.
La dernière scène le confronte à Tamise, son ancien collègue de la pension Muche, resté modeste et vertueux, à qui Topaze expose avec une lucidité cynique que si l'on veut réussir dans le monde tel qu'il est, il faut renoncer à être honnête.
Remarquable manuscrit du chef-d'oeuvre de Marcel Pagnol.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue